Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Dès 1952, la fusion du groupe Morris et d'Austin forme la BMC dont dépend la marque M.G. La même année, Donald Healey signe un accord avec Austin pour la construction de la "Hundred", qui deviendra la 100S en 1955. En 1958, sort l'Austin-Heayley Sprite ("Frogeye") dont la version suivante, Sprite Mk II, est presque identique et sort en même temps que la M.G. Midget Mk I. En 1970 les accords entre le groupe British Leyland et Donald Healey ne sont pas reconduits. Du coup, la Sprite Mk IV, identique à la Midget Mk III et toutes deux construites à Abindgon, perd son label Austin-Healey et sera produite sous le nom d'Austin Sprite entre janvier et juillet 1971, date de la fin de la production des Sprite. La seule différence entre l'Austin-Healey Sprite IV et l'Austin Sprite est sans doute l'écusson de calandre ? Ce changement concerne les 1022 dernières Sprite produites. La Midget Mk III sera, quant à elle, construite jusqu'à la fin définitive du modèle, en 1979, même si l'installation du moteur 1500cc de la Triumph Spitfire en 1974 est parfois considérée comme justifiant l'appellation (non officielle) d'un modèle Midget Mk IV .

Une fiche complète de la Midget Mk III est présentée sur ce site.



Austin Sprite

 

Austin Sprite 1971 (URL)

Annoncée comme telle, mais le badge de la calandre
me paraît être celui d'une Austin-Healey Sprite
(URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009