Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Ken Costello était un pilote anglais de Mini reconnu, lorsqu'il entreprend la première conversion d'une MGB avec un moteur V8 en 1969. Il s'agit du bloc moteur aluminium "215" (cubic inch, soit 3,5 litres) à 8 cylindres en V développé à la fin des années 50 et proposé pour la première fois, en deux versions, dans la gamme 1961 des compactes de General Motors : Buick Skylark, Oldsmobile Cutlass et Pontiac Tempest. La version Buick différe de celle d'Oldsmobile-Pontiac (soupapes). La combinaison d'un bloc aluminium avec des chemises en acier pose cependant des problèmes de température et la production du moteur est arrêtée en 1963. Lorsque GM remédie à ces problèmes, l'avènement de nouvelles techniques en matière de fonte à paroie mince fait abandonner le bloc aluminium jugé trop cher. Mais en 1965, Rover négocie l'acquisition du moteur "215" et, moyennant une modification de fabrication pour éviter le problème mentionné, il équipe successivement les anciennes Rover P5 Sedan de 1967, les nouvelles Rover 3500 (la P6 2000 rebaptisée pour l'occasion) et enfin les Range Rover. La cylindrée sera même portée au-delà de 4 litres dans les années 90 pour motoriser ces derniers modèles. Le moteur monté à l'origine par Ken Costello dans la MGB est une version Oldsmobile (moteur d'occasion importé de Belgique !). La disposition des deux carburateurs SU au centre du V, surmontés du filtre à air, impose la construction d'un nouveau capot, affublé d'une bosse caractéristique. La transformation de la MGB GT ou roadster Mk II ou Mk III, commercialisée sous l'appelation Costello MGBV8, porte sur le changement de moteur, de suspension et de carrosserie, mais plusieurs options sont aussi proposées : boîte, jantes spéciales, etc. Dès le moment où British Leyland commercialise sa propre version MGB GT V8, les moteurs adoptés par Costello peuvent être des moteurs "215" de Rover. Cependant, la faible disponibilité de ce bloc a conduit Costello à continuer à importer et transformer des moteurs Buick d'occasion, notamment depuis la Belgique... Fin 1972, une version Mark II de la MGBV8 de Costello est proposée, utilisant une carburation Weber 45DCOE plus performante et moins encombrante, permettant de conserver le capot original de la MGB sans la bosse qui caractérisait les modèles précédents. On estime à environ 200 le nombre de Costello MGBV8 commercialisées.

Une fiche complète de la MGB GT V8 est présentée sur ce site.


Costello MGBV8

Ken Costello, lui-même, penché sur son "moulin",
au British V8 Meet 2006 (Townsend, USA) (URL)

Costello MGBV8 GT 1972
avec la bosse de capot bien visible (URL)
Contrairement aux MGB GT V8 d'usine, les Costello
MGBV8 pouvaient aussi être des roasters (URL)
Une Costello devant une V8 d'usine
(Photo Ph. Jones) (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009