Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

 

Commentaires

Roger Blockley travaille chez Standard Triumph, à Coventry, lorsqu'il réalise pour son compte, entre 1971 et 1973, la construction de la première Gentry sur base d'un châssis de Triumph Vitesse, d'un moteur de 1600cc et de deux ailes de MG TF. Dès 1974, la production commerciale est entamée à Barwell (Leicestershire) sous le nom de RMB Motors. Le véhicule est fourni monté, sur base d'un châssis Herald ou Vitesse, ou encore Spitfire. La firme est revendue en 1989 à deux propriétaires de Gentry, Mick Sinclair et Terry Phillips, sous le nom de SP Motors. En 1990, un nouveau châssis est créé pour permettre le montage de mécaniques provenant de Ford Cortina et Escort. En 1997, Sinclair laisse la compagnie à Phillips, qui la renomme TP Motors, et maintient la production jusqu'en 2001. Fin 2002, la société est acquise par Vintage Motor Company mais aucune Gentry n'est produite durant cette période. Geoff et Ellen Beston reprennent enfin les droits de production de la société désormais nommée Gentry Motor Car Company. Les voitures sont livrées soit en kit, soit complètement montées. La ressemblance avec la MG TF s'arrête aux grandes lignes du véhicule. Mais malgré les très nombreuses différences, tant extérieures qu'intérieures, avec la TF originale, l'octogone MG est souvent fièrement arboré sur la grille de radiateur (mais on trouve aussi le blason Triumph !, ou tout autre badge personnalisé).

Gentry TF

GentryTF avec badge MG, grille de radiateur courbée et ouverture "suicide" des portières (URL)

Gentry avec badge Triumph sur radiateur plat
- n'importe quoi ! (URL)
Réplique plus ou moins fidèle extérieurement
selon les modèles (URL)
Aménagement au goût du propriétaire,
surtout, bien sûr, sur les modèles en kit (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :



MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009