Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Contraction des prénoms des concepteurs (Giles Smith & Bernard Friess) Gilbern est fondée en 1959 au Pays de Galles. La production est tournée vers les voitures de grand tourisme à carrosserie en fibre de verre et d'abord fournies en kit, ou plus précisément en composants prêts à assembler. Le premier coupé 2 + 2, la Gilbern GT, sort en 1959 en exploitant la mécanique de l'Austin A35, puis celle de la Morris Minor 1000. Plusieurs moteurs peuvent être installés : celui de la Sprite (BMC 948cc amélioré) ou un Conventry Climax 1098cc. Le moteur MG A 1598cc est adopté en version standard en 1961. En 1963, sort le modèle GT1800, presque identique au précédent mais équipé du moteur MG B 1800cc, d'abord à 3 puis à 5 paliers. Deux ans plus tard, ce sont pourtant les moteurs V4 2 litres et boîtes synchronisées de la Ford Corsair qui équipent la dernière GT, mais le résultat paraît moins satisfaisant. En 1966, un nouveau modèle Genie est construit sur une base MGB, avec le pont arrière de la Healey 3000, mais équipé d'un moteur Ford Essex V6 3 litres. La société est revendue en 1968 à un groupe local (ACE) et G. Smith se retire. B. Friess participe encore au développement du nouveau modèle Invader. L'Invader Mk I sort en 1969 et utilise la suspension de la MGC, mais des problèmes de châssis forcent au dévéloppement d'une Mk II dès 1970, reposant de plus en plus sur une mécanique Ford. L'année suivante une version Estate de l'Invader est mise sur le marché. Le projet d'une toute nouvelle voiture, la T11, est envisagé : il repose sur une base technique Austin Maxi. Un prototype est construit mais le développement est abonné car le marché ne paraît pas favorable. Les voitures sont maintenant livrées totalement montées (au prix d'une Jaguar ou d'une BMW de l'époque !) et elles doivent être impeccables. De plus, l'apparition de la TVA ainsi que le choc pétrolier ne favorisent pas le marché. Une Invader Mk III est pourtant mise en chantier en 1971, utlisant des composants mécaniques Ford (Cortina notamment). Mais le groupe ACE se retire en 1972. La nouvelle direction tentera une amélioration de la qualité des produits et leur exportation (plusieurs exemplaires sont construits avec conduite à gauche). Un prototype d'Invader Mk IV est même entamé en 1973, mais connaissant des problèmes d'argent, toute production s'arrête en 1974 après 1005 voitures construites. Cinq groupes différents vont racheter la compagnie jusqu'en 1979, en terminant certains véhicules commencés par les prédécesseurs, mais sans jamais plus produire une voiture originale.


Gilbern sur base MG

Gilbern GT 1800 avec moteur MGB (URL)

Vue 3/4 arrière de la Gilbern GT 1800
soulignant son air de "petite Aston-Martin"... (URL)
Gilbern GT 1800 de Mike Bell à Snetterton en 2006
(URL)
Gilbern Genie avec composants MGB (URL)


Autres Gilbern

Gilbern Invader Mk I 1969 (URL)

Gilbern Invader Mk II 1970 (URL)
Gilbern Invader Mk II Estate (URL)
Gilbern Invader Mk III (URL)
Prototype Gilbern T11 1971 (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

  • Grande Encyclopédie de l'Automobile - Alpha Auto, 1975: Gilbern, p. 1792.

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 décembre, 2010