Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Les 4 frères Walklett fondent la société Walklett Bros à Woodbridge (Suffolk) en 1958, et construisent les voitures de course Ginetta (G2 en 1959 et G3 en 1960) sur un châssis rudimentaire et une mécanique Ford. Elles sont proposées en kit ou, plus tard, totalement montées. Avec la G4 en 1961 (carrosserie en fibre de verre, châssis-caisson et moteur Anglia), Ginetta est capable d'affronter les MGB et autres TVR en course. En 1962, la firme devient Ginetta Cars Ltd et déménage à Witham (Essex) tandis que les voitures se diversifient. Ainsi, en 1963, un deuxième modèle G4 propose un plus grand coffre et accepte plusieurs motorisations (de 1000 à 1500cc). Ensuite, une G10 (suspensions indépendantes et freins à disque sur les 4 roues) est équipée d'un moteur Ford V8 de 4,7 litres (271 ch) et le coupé G11 de 1966 (freins à disque à l'avant seulement) utilise le moteur de la MGB de 1800cc. D'ailleurs, d'une manière générale, tous ces modèles utilisent souvent des éléments MG (mécanique, pare-brise, carrosserie, etc). Les G8 et G9, par contre sont des monoplaces de Formule 3, mais vite abandonnées. La G12 de 1966 est une monoplace à moteur arrière de 1000 à 2000cc (BRM), remplacée plus tard par la G16 à moteur Cosworth, BRM V8 ou Coventry Climax (G16A). D'autres monoplaces, telles que la G17 (Formule 4), G18 (Formule Ford), G19 (Formule 3) seront construites à la fin des années 60. Dès 1969, le coupé G15, à moteur Hillman Imp, est livré fini ou en kit. C'est le modèle qui a rencontré le plus de succès (y compris aux USA, avec moteur VW). Il est remplacé en 1970, après un nouveau déménagement de la firme à Sudbury, par le G21 de 1800cc (moteur Ford V6 ou Chrysler Rapier) et 21S (moteur élaboré Rapier Holbay). Dans les années 80, sont construits des coupés à moteurs Ford (du petit moteur Fiesta en position centrale de la G25, au V8 de la G33) et un nouveau modèle en kit (G27) et de nouvelles versions de G4 sont proposées. Les frères Walklett se sont retirés en 1989 et 1992, et deux d'entre eux fondent la société Dare, construisant des G4 et G12 sous licence et légèrement transformées. Mais la firme Ginetta existe encore aujourd'hui à Leeds, aux mains d'un consortium international de financiers entousiastes, tandis que la branche compétition dépend de LNT Automotive. Les productions actuelles sont plusieurs versions de G20 (G20, r, GT4, GTR) et la G50, à moteurs Ford.


Ginetta G11 à moteur MG B

Ginetta G11 Roadster (URL)

Ginetta G11 Coupé 1966 (URL)
G11 Roadster 1966 (URL)


Autres Ginetta célèbres

G4 1963 (URL)
G18 Formule Ford 1600cc 1967 (URL)

G15 1967 (URL)

G33 à moteur V8 Rover
200 ch pour 835 kg ! (URL)


2 Ginetta actuelles

G20r à moteur Ford Zetec SE 1400cc
(URL)

G50 à moteur Ford 3.5 Litres V6 de 300 ch
(URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

  • Grande Encyclopédie de l'Automobile - Alpha Auto, 1975: Ginetta, p. 1793.

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009