Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Fernandino Innocenti (1891-1966) fonde en 1931 à Milan une entreprise de construction métallique et d'échaffaudages qui, au début de la guerre, s'oriente au vers la fabrication d'armement. Lorsque l'entreprise passe sous direction allemande, Innocenti part pour Rome, où il ouvre un bureau technique. Après la guerre, il trouve les fonds pour lancer une nouvelle entreprise de mécanique sur le site de Lambrate où est située son ancienne usine, complètement dévastée entretemps. La première version du célèbre scooter Lambretta sort en 1947 et les dernières versions, dessinées par Bertone, sortiront en 1969. Mais dès 1958, aidé de son fils Luigi, il diversifie ses activités dans l'automobile. Des accords avec VW, Renault et Glas (Gogomobil) lui permettent de se lancer dans la carrosserie. Mais c'est finalement avec BMC qu'il commence à construire sous licence des Austin A40 dessinées par Farina et A40 S (premier hayon arrière). Puis il importe des châssis d'Austin Sprite Mk I qu'il habille d'une carrosserie desssinée par T. Tjaarda de chez Ghia. En 1960, sort ainsi la première Innocenti Spider 950 cc, plus luxueuse que la Sprite Mk II / Midget Mk I qui sortent un peu après. Un Spider 1100 cc et un Coupé seront encore construits jusqu'en 1970. Dès 1965, il lance en Italie la célèbre Mini Innocenti, dont la version 1275cc bénéficie d'une finition plus luxueuse que sa cousine Cooper. En 1972, Innocenti est absorbé par British Leyland, mais pour peu de temps puisque, face à ses propres difficultés financières, BL revend Innocenti à De Tomaso en 1975. Innocenti avait fait dessiner une nouvelle Mini par Bertone en 1974, dont une version sportive 1275cc De Tomaso de 71 ch sort en 1976. Ne disposant plus des moteurs BL, Innocenti se fournit chez Daihatsu en moteurs de plus petite cylindrée (mais avec, quand même, une version De Tomaso Turbo de 998cc et de 73 ch, concurrente directe de la MG Metro Turbo). Mais la production diminuant, De Tomaso revend Innocenti à Fiat en 1989, qui relègue la firme à des tâches obscures d'assemblage jusqu'à sa fermeture en 1997.

Une fiche complète consacrée aux Innocenti Spider et Coupé est présentée sur ce site.


Innocenti Spider - 1100S - Coupe

Innocenti S 1966 (photo perso.)

Innocenti Coupé 1962 (URL)

Autres véhicules Innocenti

Scooter Lambretta Li 1 1958 (URL)

Innocenti Austin A40 S (photo perso.)
Innocenti Mini Traveller 1969 (URL)
Nouvelle Mini Innocenti, version De Tomaso 1976
(illustration Automobiles Classiques, H.S. 1, 2005 )

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

  • Green M., Italian Influence - Part 2, Enjoying MG, March 2009, pp. 10-15.

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009