Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Issigonis est le concepteur de 3 des 5 voitures anglaises les plus vendues : la Morris Minor, la Mini et les différentes versions de l'ADO 16, parmi lesquelles la MG 1100/1300. Né à Smyrne (Izmir, Turquie) Alec Issigonis (1906-1988) émigre avec sa mère en Grande-Bretagne après le Première Guerre mondiale et le décès de son père. Il entreprend des études d'ingénieur puis débute comme dessinateur et commercial dans un bureau d'étude de transmissions. Entretemps, il construit avec un ami une voiture (la Lightweight Special) dont il a dessiné la structure et avec laquelle il fait un peu de compétition. En 1936, il entre chez Morris où il s'occupe d'abord de suspensions et de directions et va très vite faire équipe avec son collègue Jack Daniels. Durant la guerre, il participe au projet "Mosquito" qui conduira à la naissance de la Morris Minor en 1948. Il en conçoit le design et les spécifications. Malgré qu'elle fut qualifiée de "poached egg" par Lord Nuffield, horrifié lors de sa première présentation, la Minor deviendra un énorme succès commercial et sera en production jusqu'en 1971. L'expérience d'Issigonis en matière de suspension est mise à profit sur toute la gamme du groupe, et notamment sur les MG YA de 1947 (première suspension indépendante à l'avant d'une voiture de cette catégorie). Lorsque le groupe BMC est créé en 1952, Issigonis part momentanément chez Alvis, mais revient chez BMC sur l'invitation de Sir Lord. Issigonis est alors en charge du projet ADO 15, censé concurrencer les petites voitures européennes sur le marché britannique. C'est la révolutionnaire Mini, qui sort en 1959 et sera produite à plus de 5 millions d'exemplaires. Continuant sur les mêmes principes qui font le succès de la Mini, Issigonis développe le projet ADO 16, de milieu de gamme, dont la carrosserie est confiée à Sergio Pininfarina. Elle sort chez Morris en version 1100cc en août 1962 et trois mois plus tard, sous le blason MG 1100 (Sports Sedan pour les USA). Bien qu'elle n'ait pas été construite à Abingdon, ce sera la dernière berline de la marque MG avant la cessation des activités de 1980. Alec Issigonis se consacrera ensuite à la direction du bureau d'études avancées du groupe BLMC jusqu'à son départ en 1971, faisant même évaluer une MGB Berlinette Jacques Coune (modèle unique à volant à droite construit à sa demande) lors du développement de la MGB GT.

Des fiches complètes des MG YA, Sports Sedan 1100 et 1300 sont présentées sur ce site.


MG "Sports Sedan"

MG 1100 1965 à Francorchamps (photo perso.)

MG 1300 Mk II 1970 (URL)

Les deux autres modèles fameux d'Alec Issigonis

Morris Minor 1949 (URL)

Dernier prototype Morris 1958 de la Mini (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

  • Grande Encyclopédie de l'Automobile - Alpha Auto, 1975: Issigonis, p. 1973.

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009