Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

"Sam" Johnson, Geoff Williams et Grant Furzer fondent dans les années 50 à Brookvale (Australie), la JWF Fibreglass Industries. Le modèle Milano est la plus connue des voitures de sport produites par la firme, d'abord en version barquette, puis couverte (Milano GT). La carrosserie en fibres de verre du modèle ouvert est une copie à l'échelle 5/7 de la Ferrari Monza 750, appréciée de Sam Johnson. Originellement en kit pour un châssis et une mécanique d'Austin Seven, elle est aussi souvent développée autour de plusieurs composants MG (châssis, moteur, boîte, etc.). En 1960, le modèle Italia, plus grand et fourni monté, est construit autour d'une mécanique Holden et d'un châssis Nota (autre petit constructeur australien). Dès 1962, Williams et Furzer arrêtent leur participation et Johnson se tourne vers d'autres applications industrielles de la fibre de verre. Il continue cependant la compétition automobile avec Bruce Leer et Moss Angliss. De 1964 à 1967, la Milano GT (Mk 1), reposant sur une mécanique Holden de 3L et 300 ch, participe à de nombreuses courses. En 1969-70, ils entament la construction de deux exemplaires de la GT2, modèle monocoque réservé à la compétition. La carrosserie est toujours de Sam Johnson (le second exemplaire étant muni d'un aileron arrière), Bruce Leer et Moss Angliss se chargeant de la réalisation des châssis et du pilotage en compétition. Elle repose toujours sur une mécanique Holden (moteur 3L, freins, suspensions...) mais utilise la même boîte BMC que celle qui équipait la MG Magnette. Un troisième et dernier exemplaire de la GT2 est construit en 1973.



JWF Milano

Milano 1959 avec châssis MG J2, moteur XPEG 1500 (TF) et boîte MG TC (URL)

Moteur MG à compresseur (URL)
Publicité de la JWF Milano 1959 (URL)
Milano 1959 restaurée entre 1997 et 2003,
avec moteur V8 de 4,6 L, éléments de Holden
et de Datsun / Nissan (URL)


Autres JWF

Italia Healey (URL)

Milano GT1 1962 à moteur Holden 3 L (URL)
Milano GT2 1970 (URL)
Milano GT2 : second exemplaire avec aileron (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :


MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 19 août, 2010