Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Tom E. Killeen est un pilote et constructeur d'origine irlandaise, considéré comme un précurseur des châssis monocoques dans la conception des voitures de course. À la demande de Jack Newton, patron de la compagnie Newton Oils et pilote amateur, Killeen construit un monoplace à châssis monocoque, à carrosserie aluminium, avec moteur MG XPAG stage 2 et boîte TD. Entamée en 1950, elle n'est pourtant terminée qu'en 1953. Elle rencontre quelques succès dans des compétitions locales mais ne peut plus s'imposer dans les courses internationales. La voiture, connue sous le nom de Killeen-MG ou Killeen K1, rejoindra l'Australie puis la Nouvelle-Zélande où elle sera totalement restaurée. Tom Killeen ne pourra pas rallier à son concept monocoque, les grandes marques de l'époque actives dans la compétition (Cooper, Lotus, etc.). Toutes l'éconduisent à peine poliment, alors qu'elles finiront par suivre son exemple. Il dessinera cependant plusieurs autres voitures monocoques, monoplaces ou coupés sport, toutes identifiées par la lettre K suivie du numéro chronologique, telles que la monoplace K5 de 700cc en 1962, la Fraser GT ou K9 en 1967, les Mirage K18 et Scorpion K19, etc. Les trois dernières citées sont des coupés originaux construits sur base de la mécanique Sunbeam IMP.


Killeen MG ou K1

(URL) Killeen MG ou Killeen K1 1953 (URL)
Killeen K1 (URL)
La Killeen K1 restaurée (URL)

Quelques autres réalisations de Killeen

Fraser GT ou Killeen K9 1967 à moteur IMP (URL)

IMP Scorpion (ex-Mirage) ou Killeen K19 1972 (URL)

Killeen K5 1962 à moteur Royal Enfield 700cc (URL)

Prototype City Bike K17 (fin des années 60) à châssis
monocoque et mécanique Velocette Viceroy (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :


MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 29 décembre, 2010