Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

 

Commentaires

Après un début en compétition avec leur Wolseley 6/80 personnelle, les époux Margaret et Richard Ashby décident de construire leur propre voiture de course au milieu des années 50. Avec l'aide de la compagnie Liss Engineering, qui avait déjà construit une telle voiture (LECO 1), un nouveau châssis tubulaire (identifié LECO 2) est équipé d'un moteur XPAG 1250cc, d'une boîte, d'une direction et de freins issus d'une MG accidentée. Le moteur est vite remplacé par un XPEG de 1500cc, initialement préparé par Francis Beart pour Stirling Moss. Une fuite à la conduite du radiateur d'huile empêche Margaret Ashby de remporter la course de Goodwood en 1957, à la suite de quoi la voiture est revendue. Aux mains des propriétaires successifs, elle participe à de nombreuses compétitions dans les années 60. En 1972, le moteur XPAG est remplacé par un moteur à trois paliers et une boîte de MG B, et elle continue à s'illustrer notamment en courses de côtes. Quand l'actuel propriétaire, Alexander Quattlebaum, en prend possession, l'origine de la voiture est ignorée, et elle est identifiée à tort durant un moment comme une Tojeiro. Elle est engagée à Zolder et au Nurburgring, avant de passer en Amérique du Nord où elle participe à de nombreuses courses sur circuits aux USA et même au Canada. Lors de l'exhibition du Goodwood Revival de 2000, Alex Quattlebaum remet en présence la LECO MG avec les époux Ashby, ses concepteurs originaux.

LECO MG

LECO MG en course de côte dans la Brunton Hill Climb
(Enjoying MG)

Margaret Ashby au volant de la LECO MG
à Goodwood en 1957 (Enjoying MG)
LECO MG à Goodwood en 2000 (URL)
LECO MG en exhibition à Goodwood (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

 

Livres / articles :

  • Green M., XPAG-powered MG Specials, Enjoying MG, August 2008, pp. 10-15.

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009