Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Brian Lister est issu du milieu de l'industrie métallurgique à Cambridge. Il s'intéresse au sport automobile mais s'aperçoit vite qu'il est plus à sa place comme concepteur que comme pilote. Fin 1953, il construit une première Lister-MG, dont la carrosserie métallique est inspirée de la Cooper, avec un avant très fin. Elle est équipée d'un moteur de TD, qui sera amélioré par Don Moore, ainsi qu'une boîte MG. Avec au volant le pilote (ex-MG) Archie Scott Brown (handicapé de naissance !), la Lister entame la compétition avec deux victoires en 1954. Mais c'est avec un moteur 2 litres Bristol que Scott Brown se distingue le plus en 1954 et 1955. En 1955, une série de Lister-Bristol est construite avec une nouvelle carrosserie, mais elles s'avèrent moins compétitives que les précédentes. Entre 54 et 56, Lister monte un moteur 6 cylindres Maserati de F2 qui remporte quelques succès, mais s'avère fragile. Une autre F2, à moteur Coventry-Climax et boîte MG et châssis multi-tubulaire, sera un échec. En 1957, la Lister est équipée du 6 cylindres en ligne de la Jaguar D et permet à Scott Brown de battre toute la concurrence au British Empire Trophy. Améliorée en 1958, notamment avec une carrosserie toute en courbes ("knobbly") en aluminium, elle rencontre encore le succès, mais c'est aussi l'année de l'accident fatal de Scott Brown à Spa. Dès ce moment, Frank Costin reprend la direction des opérations "courses". C'est également sur la Lister Jaguar que Jim Clark remporte une dizaine de victoires en 1959. Suite aux expériences tentées par les clients américains, tels Briggs Cunningham et Carrol Shelby, un moteur Corvette équipe la Lister en 1959, en déformant sensiblement le capot, avant que Costin ne redessine la carrosserie. Mais elle ne pourra faire face aux nouveautés qui apparaissent en compétition. Après avoir construit une cinquantaine de voitures, la compagnie s'arrête fin 1959. Brian Lister reste consultant et participe ainsi en 1963 à la préparation de la Subeam Tiger Le Mans, à moteur Ford V8. En 1986, il accepte que le nom Lister Cars Ltd, soit repris par Laurence Pierce pour préparer des Jaguar XJ et XJS, telles que les Lister Mk III et Lister Le Mans. Des répliques d'anciennes Lister sont aussi construites. Ensuite est lancée la Lister-Storm, dont une version de route est imaginée en 1993 avec un moteur V12, puis homologuée en Storm GT avec un moteur 7 litres Jaguar. Les prototypes Lister-Storm-LMP et LMP1 (type Le Mans) des années 2000 utilisent des moteurs Chevrolet V8 ou Jud V10.

Lister MG

Châssis Lister, moteur MG TF XPEG et hardtop Ashley (URL)


Autres Lister

Lister Bristol 1954 rénovée par MAT (URL)

Lister Jaguar "knobbly" 1959 (URL)
Lister Corvette carrossée par Costin (URL)
Lister Maserati (URL)

Lister récentes

Lister Mk III (Jaguar XJS) (URL)

Lister Storm LMP1 (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

  • Edwards R., Archie and the Listers: The heroic story of Archie Scott Brown and the racing marque he made famous. Patrick Stephens, 248 p.
  • Grande Encyclopédie de l'Automobile - Alpha Auto, 1975: Lister, p. 2115.

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009