Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Ken Miles (1918-U.K. - 1966-USA), après avoir couru en Grande-Bretagne, notamment en motos, débarque en Californie en 1952 où il travaille chez un distributeur M.G. Tès vite, il développe pour la compétition sa première M.G. TD spéciale, identifiée comme RD-1, et remporte la victoire dès sa première course (Pebble Beach 1953). La RD-1 fut encore utilisée avec succès par d'autres coureurs, mais en 1955 Ken Miles développe la "Flying Shingle", plus basse, plus légère et plus rapide que le RD-1. C'est aussi l'année où Ken Miles participe, au sein de l'équipe MG officielle, à la tradique édition des 24 Heures du Mans, au volant de la MG Ex 182 (prélude à la MGA) numéro 41. Il termine 12e au général, première des MG engagées. Mais la mécanique M.G. de sa Flying Shingle devient trop vieille pour concurrencer les nouvelles voitures. Il passe alors chez Porsche où il remporte de nombreux succès. Cherchant à allier le moteur Porsche à un voiture plus légère, il participe dès 56 au développement de la "Pooper", une Cooper-Porsche qui faisait ombrage aux modèles officiels, puis, en 62, à la Dolphin-Porsche. Parallèlement, il coure sur plusieurs voitures (Ferrari, Sunbeam, Maserati...). Ensuite, il travaille pour Carroll Shelby et participe activement aux succès des Cobra, puis des GT40 pour Ford. Durant sa dernière saison, il gagne les 24 Heures de Daytona, les 12 Heures de Sebring, et a virtuellement gagné les 24 Heures du Mans. Il se tuera au volant d'un prototype Ford "J-car"' à Daytona le 17 août 1966.


Miles MG Special

Ken Miles MG TD Special 1952 - RD-1
(Photo Michael Pitkins - site disparu)

Les 2 MG spéciales de Ken Miles (URL)
Ken Miles Flying Shingle 1955
(Photo Michael Pitkins - site disparu)
La Flying Shingle en exposition aujourd'hui (URL)
Ken Miles Special RD-1 à Torrey Pines, 1954 (URL)
Ken Miles (Flying Shingle) et Cy Yedor (RD-1) (URL)
à Peeble Beach le 17/04/1955 (Photo Don Meacham)
Ken Miles sur la Flying Shingle en 1955 à Torrey Pines (Photo Jim Sitz - URL)
La Flying Shingle à Stockton en 1958, pilotée par Jack Duncan (URL)


Deux autres voitures originales de Ken Miles

Ken Miles interviewé à Santa Barbara en 1956, sur MG TF (URL)

Ken Miles au volant de la Dolphin-Porsche
à Riverside en 1963 (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009