Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Après avoir travaillé dans l'atelier de son frère, notamment dans le domaine de l'aviation, et séjourné aux USA, en particulier chez Ford à Détroit, Gian-Battista "Pinin" Farina (1893-1966 - change officiellement son nom en Battista Pininfarina en 1961) crée la Carrozzeria Pinin Farina en 1930 à Turin. Dès le début des années 30, il produit des carrosseries remarquées, notamment pour Lancia, Fiat, Isotta-Fraschini, et les premières Alfa-Romeo, ainsi que des modèles spéciaux, telles les Lancia Dilambda et Aprilia Berlinetta Aerodinamica. Des collaborations internationales, avec GM et Renault, sont aussi engagées avant la guerre. La production reprend dès la fin des hostilités avec les principales firmes italiennes, tandis qu'en 1946, sort la fameuse Cisitalia 202, la première voiture exposée de façon permanente au musée d'art moderne (MOMA) de New-York. En 1952, commence une longue collaboration avec Ferrari, d'où naîtront, et naissent encore, les plus beaux modèles (250 GT, 365 Daytona, Dino, etc.). Les coopérations se multiplient dans le courant des années 50, notamment avec Peugeot (403, 404, 504 coupé...), mais aussi, plus discrètement, avec BMC. L'Austin A40 est la première réalisation de Pininfarina (prototype ADO 08), bientôt suivie des berlines "Farina B" (ADO 09), déclinées en Austin A55 Cambridge Mark II, Morris Oxford Series V, MG Magnette Farina Mark III (et Mark IV en 1961), Riley 4/68 et Wolseley 15/60, puis des "Farina C", telles que l'Austin A99 Westminster et la Wolseley 6/99. Leur ligne est très proche de la Lancia Flaminia 1955 et la Peugeot 404, toutes deux dessinées par le même Pininfarina. En 1959, c'est aussi Pininfarina qui donne au prototype XC9002 d'Issigonis, la ligne du modèle 1100 (ADO 16) qui sort sous les marques Morris, MG, Austin, Vanden Plas, Riley et Wolseley entre 1962 et 1965. La firme Pininfarina interviendra aussi sur le dessin de l'Austin 1800 et de la Jaguar XJ série 3, lorsque cette marque aura rejoint le groupe BL dans les années 80. Mais entretemps, c'est le prototype définitif de la version GT de la MG B qui constitue, en 1964, l'apport le plus célèbre de Pininfarina dans la gamme MG. Peu après, Pininfarina proposait le très beau prototype EX234, à suspension hydrolastique, susceptible de remplacer la MG B (ou la Midget, le moteur équipant le prototype étant un type "A" et la taille de l'EX234 étant intermédiaire entre les deux MG). Ce prototype n'est cependant jamais entré en production. On peut aussi noter que c'est encore Pininfarina qui sera en charge du mécanisme de fermeture de la capote de la récente MG F des années 90.


MG dessinées par Pininfarina

MG Magnette Mk III 1960 (URL)

MG 1100 1963 (URL)
Le prototype de la B GT réalisé par Pininfarina en 1964 (URL)
MG B GT Mk I (URL)
Prototype EX234 (URL)

Quelques autres modèles célèbres produits par Pininfarina

Lancia Aprilia Aerodinamica 1937 (URL)

Cisitalia 202 1947 (photo M. Zumbrunn - URL)
Alfa Romeo Giulietta Spider 1955 (URL)
Peugeot 504 Cabriolet (ici un modèle 1976 - URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 18 décembre, 2010