Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

Kjell Qvale, suédois d'origine, est propriétaire, entre autres, de la British Motor Car Distributors dans les années 60 à San Francisco (il a aussi été le premier importateur de Coccinelles aux USA). Le succès de ses entreprises lui permet de développer un département de compétition dirigé par Joe Huffaker. Afin de promouvoir la MG 1100 "Sedan", Qvale et Huffaker décident de développer une modèle de course de type "Indy" utilisant le système de suspension hydrolastique de la MG. Le châssis léger en chrome-molybdène et la carrosserie en fibre de verre sont inspirés d'un modèle de 1963 qui était motorisé par Aston Martin. Mais les voitures de Qvale et Huffaker sont équipées d'un 4 cylindres Offenhauser ("Offy") de 252 ci. Le montage du système de suspension hydrolastique doit permettre d'économiser les pneus, l'objectif étant d'accomplir les 500 miles sans changement de roues. Plusieurs autres composants BMC sont aussi utilisés. Trois voitures sont présentes aux essais d'Indianapolis de 1964. Celle conduite par Pedro Rodriguez est accidentée aux essais, mais les deux autres participent à la compétition, celle de Walt Hansgen se battant pour la seconde place, avant qu'un problème d'injecteurs ne l'amène à terminer en 13e position. En 1965, Qvale parvient à qualifier 3 voitures sur les 6 qu'il présente aux essais. Connues comme les "Bardhal M.G.", elles portent les noms de "Miss Los Angeles", "Miss San Franciso" et "Miss Seatle", et terminent aux 14e, 24e et 27e positions. Quatre nouvelles voitures à structure monocoque sont construites par Huffaker en 1966. Elles utilisent toujours le même système de suspension et deux sont équipées du "Offy" à compresseur (168 ci), tandis que les deux autres ont un moteur V8 Chevy. L'une des "Offy", conduite par Bobby Unser, termine 8e. Mais la même année 1966 deux voitures de l'année précédente participent aussi à la course pour l'écurie Vatis (Valvoline), et celle d'Eddie Johnson termine à la 7e place. Les voitures Valvoline continuent à participer à la compétition par la suite, Wally Dallenbach terminant 29e en 1967 et 17e en 1968 et Sam Sessions 9e en 1968 et 12e en 1969. Toutes ces voitures continuaient à utiliser le système hydrolastique, mais ne portaient plus le sigle M.G. sur la carrosserie dès 1966. Pour la petite histoire le groupe automobile Qvale participe au développement de la De Tomaso Bigua à la fin des années 90. Renommée Qvale Mangusta en 2000 pour le marché américain, le projet est racheté par MG Rover qui confie le dessin d'une nouvelle carrosserie à Peter Stevens pour ce qui deviendra la MG X80 en 2001, et enfin la MG XPower SV en 2002.


MG Liquid Suspension Special Indy Cars de Qvale et Huffaker

Walt Hansgen à Indianapolis au volant
d'un modèle Qvale-Huffaker de 1964 (URL)

La même voiture actuellement (URL)
"Miss Los Angeles" 1964-1965 (URL)
Bob Veith à Indianapolis en 1965 (URL)
Publicité américaine pour la MG Sport Sedan, illustrant la voiture d'Indianapolis (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

  • Green M., The Liquid Suspensions Specials, Enjoying MG, May 2009, pp. 14-15.
  • McComb F.W. & Wood J., MG by McComb, MotorBooks/MBI Publishing Company, 2004.

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 5 décembre, 2010