Malachite-Gold - Fiches des M.G. spéciales

Commentaires

La Rochdale Motor Panels est fondée en 1948 par F. Butterworth et H. Smith à Rochdale (Lancashire). Les premières carrosseries sont en aluminium, pour habiller l'Austin Seven ou le châssis MG T. Parmi les autres réalisations de l'époque, on note une carrosserie spéciale pour habiller la Lamgia (Lancia à moteur MG) d'Alex Mac Millan. À partir de 1952, la firme se lance dans la construction en fibre de verre et réalise une première carrosserie, la Mark 6, adaptable à plusieurs types de châssis. En 1954, Rochdale commercialise une carrosserie type C, moulée sur la carrosserie aluminium que la firme réalise pour une Connaught de compétition. Bien que fournie d'une pièce pour des châssis de 7'6", la type C pouvait être "recoupée" pour la monter sur d'autres châssis, ce qui fût fait pour une MG TA. La même année une carrosserie type F, dans le style des Aston-Martin DB3S, est également proposée. En 1956, Rochdale réalise le modèle ST, ou Sports Tourer, conçu pour le châssis de la Ford Anglia /Popular et disponible avec un hard-top. Le modèle GT, qui apparaît en 1957, est le plus vendu (1350 unités). Cette voiture, dérivée du type F et toujours dédiée à un châssis Ford Anglia-Popular, incorpore des éléments hétéroclites : custode arrière d'Oxford, portes de Minor, phares de VW, etc. Elle est en outre souvent équipée de la boîte de la MG TD, et certaines ont reçu le moteur MGA. La GT était disponible en version coupé, mais un modèle découvrable, intitulé Riviera et légèrement différent sur l'avant, sort en 1959. La Riviera n'aurait été cependant construite qu'en une cinquantaine d'exemplaires. L'Olympic, conçue par R. Parker, est une monocoque en fibre de verre développée en 1959-60. Elle exploite des éléments de la Morris Minor et, au départ, un moteur Riley 1500cc. Par la suite, elle sera souvent équipée d'un moteur MGA ou Ford. La production est interrompue par l’incendie de l’entreprise et le déménagement qui s’ensuit, mais au total 250 exemplaires ont été construits. L'Olympic Phase 2, qui apparaît en 1963, n'exploite plus, sauf exceptions, qu’un moteur Cortina de 1500cc, tandis que la suspension avant provient de la Triumph Spitfire et l’essieu arrière de BMC. La voiture, disponible sous forme de kit, a été construite en quelque 150 exemplaires, la plupart avant 1967, les activités de la firme s'arrêtant défintivement en 1973. Les moules de carrosseries qui ont pu être récupérés, sont conservés par un groupe d'amateurs.


Rochdale susceptibles de recevoir des éléments MG

Rochdale Type C 1954 (URL)

Rochdale GT 1968 de William Culbert
avec moteur Triumph 1500 (URL)
Rochdale Olympic Phase 1 1962 de Richard Bennett
avec moteur MGA 1600cc (URL)
Rochdale Riviera produite à partir de 1959 (URL)

Références spécifiques

Sites Web :

Livres / articles :

MG Spéciales
© JP Donnay 2003 à 2009
Mise à jour le 11 mai, 2009