Malachite-Gold - Fiches des modèles M.G. anciens

1931-1933


Modèle : Ex 127 "Magic Midget" Experimental 1-seater body

G.E.T. Eyston et A. Denly devant la Magic Midget
en 1933 (URL)
G.E.T Eyston battant un record du monde (118 mph)
à Pendine Beach (Pays de Galles) en 1932 (URL)

Caractéristiques techniques
Moteur   Bloc d'origine  
Cylindrée 750 cc Carburateur(s)  
Compresseur Powerplus Puissance  
Alésage / course   Taux de compression  
Vitesses   Rapports de boîte  
Rapport de pont   Empattement  
Freins avant   Freins arrière  
Voie avant   Voie arrière  
Roues avant   Roues arrière  
Longueur   Lageur  
Hauteur   Poids  
N° Châssis   Vitesse maximum  
 

Production
Ex 127
1

Commentaires

Si la Ex 120 avait servi de banc d'essai pour la Midget C, la Ex 127 quant à elle, commandée par G. EYSTON et mieux connue sous le nom de "Magic Midget", était uniquement conçue pour battre des records. Basée sur la Ex 120, et donc un châssis de Midget C modifié, elle plaçait le pilote encore plus bas, à côté de l'arbre de transmission. En l'absence de EYSTON, blessé lors de la dernière sortie de la Ex 120, l'ingénieur E. ELDRIDGE entame la série à Montlhéry en ocotobre 1931, en battant un premier record (5 km). Des problèmes apparaissent au niveau du radiateur. Mais en décembre de la même année, c'est G. EYSTON qui établit 4 records de faibles distances sur la même piste. Pour tenter de battre les 2 miles en moins d'une minute, l'équipe se rend sur la seule "piste" agréée et disponible en février 1932 : la plage de Pendine au Pays de Galles. Mais les conditions sont mauvaises et, selon les chronométreurs officiels, l'objectif n'est pas atteint (ce n'est pas l'avis de l'équipe M.G.), même si un record est battu au passage. La Ex 127 est ensuite complètement révisée. Elle bat le record du tour à Brooklands lors d'un essai, et elle participe même à une course (JCC 500 miles) où elle mène durant 128 tours avant de casser un piston en ramassant un débris sur la piste. Pour atteindre les mythiques 120 mph, on installe le dispositif "cross-flow" en usage sur la Midget C et l'on essaie un cockpit d'avion (que EYSTON, claustrophobe, fera modifier). En décembre 1932, de retour à Montlhéry, EYSTON bat tous les records de vitesses, jusqu'aux 10 km, dont 3 le même jour au dessus des 120 mph, sur l'Ex 127 et sur une Midget J3 à compresseur. Secondé par le pilote de course DENLY, EYSTON bat également les records de longues distances et, malgré une dangereuse fuite d'huile durant la course, il fait main basse sur tous les records en classe H. La voiture est ensuite recarrossée et révisée. Devenue trop petite pour le gabarit de EYSTON, c'est DENLY qui établit les derniers records (11 !) de la Ex 127 pour M.G. à Montlhéry en 1933, lors d'une sorte de compétition avec une Austin 7 à compresseur.

La suite en Allemagne... : La Ex 127 est ensuite vendue au pilote allemand Bobby KOHLRAUSCH, avec une seconde carrosserie pour pouvoir aussi participer à des compétitions. Avec une nouvelle culasse en bronze faite en Allemagne, un moteur de Midget Q et une puissance accrue jusqu'à 146 bhp, il bat le record du mile lancé, d'abord en Hongrie, en 1935, puis à Francfort en 1936, à la vitesse de 140,6 mph. Ensuite, la voiture devient l'objet d'intérêt des ingénieurs allemands (achetée par Mercedes en 1938) et ne retournera jamais en Grande-Bretagne.

Records

Date
Lieu
Pilotes
Record
Vitesse (mph)
17 Octobre 1931
Montlhéry
ELDRIDGE
5 km
110,28
22 Décembre 1931
Montlhéry
EYSTON
5 km
114
5 mile
114
10 km
114
10 miles
114
8 Février 1932
Pendine
EYSTON
1 km lancé
118,36
1 mile lancé
118,38
Décembre 1932
Montlhéry
EYSTON / DENLY
1 km lancé
120,56
1 mile lancé
120,56
5 km
120,52
5 miles
116,71
10 km
117,42
200 km
95,52
500 km
91,77
1000 km
91,77
200 miles
95,02
500 miles
95,50
1000 miles
88,36
3 heures
94,59
6 heures
92,79
12 heures
86,67
19 Octobre 1933
Montlhéry
DENLY
1 km lancé
128,62
1 mile lancé
128,62
5 km
127,68
5 miles
127,80
10 km
127,23
10 miles
125,43

Illustration

Life history of the world's most interesting baby
Source : The Triple-M Register - Midget, Magna and Magnette 1929-1936


Références spécifiques

Site Web :

Articles :

MG Modèles anciens
© JP Donnay 2003-2004-2005-2006
Mise à jour le 15/08/06