Malachite-Gold - Fiches des modèles M.G. anciens

1967-1969


Modèle : MGC Roadster 1969
La bosse du capot cachant le 6 cylindres est bien visible
Crédit photographique : M.G. The Classic Marque - Enthousiasts' Club

MGC GT 1968 du Prince Charles (URL)
MGC GT 1969 (URL)
Compartiment moteur d'une MGC GT 1969 (URL)
Arrière d'une MGC GT - c'est marqué dessus - 1967 (URL)

MGC Roadster capotée, avec 3 essuie-glaces
Origine Californie (photo perso.)

Tableau de bord d'une MGC 1968
avec le volant Moto-Lita (URL)

Caractéristiques techniques

Moteur 6 cylindres en ligne   Bloc d'origine Austin Série "C"
Cylindrée 2912 cc Carburateur(s) 2 S.U. 1" 3/4 HS6
Compresseur Non Puissance 145 bhp à 5250 t / min
Alésage / course 83,34 x 88,90 mm Taux de compression 9,00
Vitesses 4 syncrho + overdrive (option) ou automatique Rapports de boîte 1,00 / / /
Rapport de pont 3,07 / 3,31 / 3,7 Empattement 91" (2311 mm)
Suspension avant Indépendante, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs hydrauliques, barre stabilisatrice
Freins av. / ar. Hydrauliques avec servo
Disques av. 11" 1/16
Tambours ar. 10"
Suspension arrière Lames semi-elliptiques, amortisseurs hydrauliques Voies av. / ar. 50" (1270 mm) /
49" 1/4 (1251 mm)
Fixation roues Jantes tôle boulonnées ou
à rayons à fixation centrale
Pneus 165 x 15 (Radial)
Longueur 153,3" (3893 mm) Lageur 60" (1524 mm)
Hauteur 50,2" (1276 mm) Poids 2460 lb (1116 kg)
N° Châssis   Vitesse maximum 120 bhp (193 km/h)

Production
MGC Roadster
4544
MGC GT
4458
Total MGC
9002

Commentaires

Position du modèle : L'arrêt de la production de l'Austin Healey 3000 a créé un vide chez BMC que la MGC doit venir combler. Le moteur de la série "C" est celui de l'Austin 3 litres, à 7 paliers. Le moteur est particulièrement lourd pour une voiture comme la MGB, et il ne monte pas facilement dans les tours. Le volume et le poids du moteur, et ceux de la boîte automatique pour le marché US, modifient la répartition des masses et imposent un changement du pont et de la suspension à l'avant. Les autres modifications par rapport à la MGB sont aussi liées à la nouvelle motorisation (nouveau radiateur, renforcement du pont arrière, etc.) Il semble cependant qu'à l'origine, un problème de dimensionnement du modèle n'ait pas été correctement résolu. La presse, qui n'aurait pas - en plus - reçu un exemplaire parfait à tester, considère la voiture comme sous-motorisée, ce qui n'augure pas bien la carrière de ce nouveau modèle. L'échec commercial se confirme rapidement et le modèle est arrêté après deux ans de production seulement. Sur papier, la MGC aurait dû constituer une excellente solution, mais a posteriori le choix du moteur ne semblait pas judicieux. En outre, M.G. fait alors partie du nouveau groupe British Leyland, où Triumph a aussi un 6 cylindres à proposer...
Signes distinctifs : La bosse du capot moteur est le signe distinctif le plus visible de la MGC par rapport aux modèles MGB, tant en roadsters qu'en GT. La MGC est également montée en roues de 15", contre les 14" qui caractérisent la MGB.
Compétition : Des prototypes intitulés MGC GTS aux carrosseries en aluminium présentant des ailes élargies sont préparés par l'usine avant même la sortie commerciale de la MGC. Un premier prototype GTS, équipé d'un moteur de 2004 cc, est aligné à la Targa Florio de 1967, avec Paddy HOPKIRK et Timo MAKINEN au volant. Ils connaissent plusieurs problèmes mécaniques mais terminent 3e dans la catéogrie prototype de plus de 2 litres (Groupe 6), derrière 2 Porsche 8 cylindres. En 1968, l'équipage HOPKIRK / HEDGES, au volant d'une MGC GTS 3 litres, remporte sa classe aux 12 Heures de Sebring. La même année, au Marathon de la Route, l'équipage HEDGES / VERNAEVE / FALL talonne les Porsche durant 67 heures, avant une surchauffe des freins. Ils terminent cependant 6e au général.
MGC GTS au Marathon de la Route 1968 (URL)
Remarques : Un prototype Austin Healey de la MGC a été construit (ADO51), incorporant la grille et le logo de la Healey. Mais Donald HEALEY lui-même s'opposa à sa production en série, considérant que la C n'était pas une voiture susceptible d'être clônée. La MGC sort en même temps que la version Mk II de la MGB.

Illustrations

Starter se devait de tester la MGC dans le journal de Spirou. Voir page BD de ce site.
Plusieurs publicités pour la MGC étaient un peu à côté de la plaque... Par exemple, dans celle-ci,
que vient f... le plongeur ?!?
Source : Historical and Pictorial History
of MG Sports Car

Références spécifiques

Sites Web :

Livre / Articles :

  • MGC, Enjoying MG, June 2003, pp. 47-50.
  • Clausager A.D. (1994) Original MGB, with MGC and MGB GT V8. Bay View Books Ltd, Bideford, 152 p.
  • Shirt G., Buying an MGC, MGOC (article paru dans Enjoying MG, September 1997).
  • The MG Year - May - 1967, Enjoying MG, May 2004, p. 52.
  • The Story of Abingdon's last race cars, MG World, 8, December-Januray 1998-1999.

MG Modèles anciens
© JP Donnay 2003-2004-2005-2006-2007
Mise à jour le 11/11/07