Malachite-Gold - Fiches des modèles M.G. anciens

1962-1971


Modèle : MG 1100 1966 Deux tons 4 portes
Crédit photographique : MG Car Club Hunter Region

Vue 3/4 arrière d'une MG 1100 1963 4 portes
dans un état concours (URL)
Une rare MG Princess 1965
Similaire à la Vanden Plas, avec badge M.G. (URL)
MG 1100 2 portes 1963 (URL)
Tableau de bord assez banal d'une MG 1100 (URL)

Caractéristiques techniques

Moteur 4 cylindres transversal Bloc d'origine Série "A"
Cylindrée 1098 cc Carburateur(s) 2 S.U. HS2 1" 1/2
1275 cc 1 S.U.
Compresseur Non Puissance 55 bhp à 5500 t / min
58 bhp
Alésage / course 64,6 x 83,7 mm Taux de compression 8,9
Vitesses 4 synchro 2, 3 & 4 Rapports de boîte 1,00 /1,41 / 2,17 / 3,63
4 toutes synchronisées
Rapport de pont 4,13 Empattement 93" 1/2 (2375 mm)
Suspension avant Indépendante
Hydolastic system
Freins av. / ar. Hydrauliques
Disques av.
Tambours ar. 8"
Suspension arrière Indépendante
Hydolastic system
Voies av. / ar. 51" 1/2 (1308 mm) /
50" 7/8 (1292 mm
Fixation roues Boulonnées sur disque acier
Pneus 12 x 5,20
Longueur 146" 3/4 ( mm) Lageur 60" ( mm)
Hauteur 52" 3/4 ( mm) Poids 1806 lb ( kg)
N° Châssis   Vitesse maximum 85 mph (137 km/h)

Production
Total MG 1100 avec moteur 1098 cc
116827
MG 1100 Princess
154
MG 1275 cc
100

Commentaires

Position du modèle : Une traction avant avec moteur transversal et suspension "hydrolastic" ! Voilà une série atypique chez M.G. En fait, il s'agit d'une des multiples déclinaisons de l'ADO16 de BMC, une petite familiale exploitant les avancées technologiques de la Mini et venant remplacer la Morris Minor. ISSIGONIS et les PININFARINA père et fils se sont penchés sur sa conception. La Morris 1100 sort en août 1962, et trois mois plus tard, c'est au tour de la MG 1100. Les versions Austin (1963), Vanden Plas (1963), Riley (1965) et Wolseley (1965) sortiront par la suite. Chacune présente des signes distinctifs extérieurs, notamment la calandre, et des finitions différentes. La M.G. se caractérise par un intérieur soigné (tableau de bord en bois, etc.), autant que la Riley, mais moins que la luxueuse Vanden Plas. Côté mécanique, la M.G. inaugure un moteur plus puissant, équipé de deux carburateurs. La solution sera retenue sur les Vanden Plas, Riley et Wolseley. A partir de ce moment, les variantes vont se multiplier et sont parfois difficiles à distinguer.

Variantes : La MG 1100 est diffusée jusqu'en octobre 1967 en 4 portes, et en 2 ou 4 portes pour l'exportation. Parallèlement à la MG 1100, le groupe BMC distribue aussi la version plus luxueuse Vanden Plas 4 portes sous le label "MG 1100 Princess" en Amérique du Nord en 1964 et 1965. En 1967, apparaît une version de la MG 1100 avec boîte synchronisée sur tous les rapports ou automatique en option. Entre juin et octobre de la même année, un moteur de 1275 cc de 58 bhp, à un seul carburateur est proposé en option. Ce moteur ne développait que 3 bhp de plus que le 1100 et ne fait que préfigurer le modèle M.G. 1300 proprement dit, qui sort en octobre 1967. A partir de ce moment, l'arrière du véhicule est légèrement modifié (ailes arrière rognées et nouveaux feux arrière). La modification sera généralisée sur les modèles 1100, rebaptisés pour l'occasion 1100 Mark II chez BMC, et sur les nouvelles MG 1300.

Signes distinctifs : Grille à lames verticales et badge M.G., jantes avec logo M.G., jonc chromé latéral et arrière, large poignée du hayon arrière incorporant le feu de plaque, badge M.G. arrière. Les carrosseries deux tons "duo-tone" sont caractéristiques de la MG 1100, et des premières MG 1300.
Compétition : Abingdon a été en charge de la préparation de Morris et MG 1100 pour la compétition. Dès septembre 62, deux Morris allégées sont engagées dans Liège-Sofia-Liège, dont une conduite par Pat MOSS. Une MG 1100 est au départ du RAC 1962 mais doit abandonner. Début 1963, deux MG 1100 participent au Monte-carlo, en compagnie d'une Midget pour le team BMC. La 1100 de R. BAXTER et E. McMILLEN termine 4e de classe, tandis que la Midget remporte sa catégorie. Enfin, une MG 1100 est engagée à l'Acropole et au Spa-Sofia-Liège l'année suivante mais doit abandonner dans les deux compétitions. L'arrivée des Mini Cooper S, d'une part, et l'excellent résultat commercial des BMC 1100 ne justifiaient plus leur présence officielle en course après 1963.
Première sortie pour une MG 1100 au RAC 1962,
pilotée par David Seigle-Morris et Rupert Jones
Remarques : Les MG 1100 et 1300 sont connues sous l'appellation "Sports Sedan" en Amérique du Nord. La BMC 1100, toutes séries confondues, se vend bien. Elle deviendra même la best seller des voitures anglaises de la décennie avec plus de trois millions de véhicules construits.

Illustrations

Tintin en MG 1100 !
Dans "L'île noire" (2e version), Casterman, p.30
Source : Les autos de Tintin
Publicité américaine de 1964 pour la MG 1100 Princess
Source : Unofficial Austin-Rover Web Resource

Références spécifiques

Sites Web :

Articles :


MG Modèles anciens
© JP Donnay 2003-2004-2005-2006-2007
Mise à jour le 28/01/08