Malachite-Gold - Fiches des modèles M.G. anciens

1934-1935


Modèle : Magnette NA 4-Seater Tourer
Châssis NA 0279
Crédit photographique : The Triple-M Register

Magnette NA 4-Seater Open 1934 (URL)

Magnette NA Airline Coupé 1935 (URL)

Magnette NA 2-Seater Open 1934 et son tableau de bord (URL)

Caractéristiques techniques

Moteur 6 cylindres OHC Bloc d'origine Bloc KD
Cylindrée 1287 cc Carburateur(s) 2 S.U. 1 1/8"
Compresseur Non Puissance 56,6 bhp à 5700 t / min
Alésage / course 57 x 84 mm Taux de compression 6,1
Vitesses 4 non synchronisées Rapports de boîte 1,00 / 1,36 / 2,32 / 4,18
Rapport de pont 5,125 / 5,375 Empattement 96" (2438 mm)
Suspension avant   Freins av. / ar. Tambours 12"
Suspension arrière   Voies av. / ar. 45" (1143 mm)
Fixation des roues Centrale à papillons sur roues à rayons Pneus 18 x 4,75
Longueur 144" (3658 mm) Lageur  
Hauteur   Poids  
N° Châssis   Vitesse maximum 81 mph (130 km/h)

Production
2-Seater Open
176
4-Seater Open
234 (?)
Allingham 2+2 Drophead Coupé
16
Airline Coupe (NA & NB confondues)
6
Total estimé toutes N confondues
740

Commentaires

Position du modèle : La série N doit remplacer les Magna Type L et les Magnette K1 et K2, 2 et 4 places. Elle constitue le nouveau modèle de "milieu de gamme" (bien qu'il n'existait rien de plus gros chez M.G. au moment de la sortie de la Magnette N), animé par un 6 cylindres. C'est la dernière série dont le moteur est équipé d'un arbre à cames en tête. Il s'agit en gros du moteur de la K2 (bloc "KD") dont la course est alongée d'un mm pour atteindre la cylindrée de 1287 cc. Il est en outre monté sur silenblocs et pourvu d'un allumage par bobine. C'est aussi la première M.G. à être montée en pneus de 18" seulement, et avec une nouvelle direction à crémaillère . Pour le reste, la série N présente une finition très proche de la Midget PA contemporaine.
Variantes : Disponible en décapotables 2 et 4 places, la NA a aussi été dessinée de façon très élégante par de très nombreux carrossiers. D'abord en coupé 2+2 et en coupé Airline par H.W. Allingham, la réalisation des carrosseries étant confiée respectivement à Whittingham & Mitchel pour la décapotable et à Carbodies pour l'Airline (sur châssis de Midget PA). Abbey Coachworks, autre carrossier prolifique des années 30, a aussi réalisé un coupé 2 places et un drop-head coupé sur base de la Magnette N. Maltby Motors Works de Folkestone réalise également une version drop-head coupé de la NA. Une autre variante très originale est la Cresta Type N, dessinée par Aston-Martin et réalisée par E. Bertelli Ltd, sur une idée de la société Cresta dirigée par des pilotes (MACLACHLAN / ELVES / MARTIN).
Signes distinctifs : Par rapport à la NB qui lui succède, la NA conserve des portière articulées à l'arrière. C'est aussi la dernière Magnette possédant une calandre en nid d'abeille, ce qui la différencie également de la NB.
Compétition : La Magnette NA s'est surtout distinguée en trials et en courses de côtes. Elle est aussi présente en rallyes, notamment dans les mains d'équipages féminins. Mesdemoiselles ALLEN, SCHWEIDLER et EVANS se classent 3e dans la course relais du Light Car Club de 1934. En 1935, Mrs. M.J. COTTON et J. RICHMOND engagent une NA dans les épreuves du RAC et du Monte-Carlo. Mais la NA, c'est avant tout la base du modèle NE de compétition.
La NA de Mrs J. Cotton et Joan Richmong au départ
du rallye de Monte-Carlo de 1935
Remarques : Le moteur de la Magnette NA équipera également la berline Magnette KN contemporaine. La série N est la dernière conçue indépendamment par M.G. Car Co., avant le rattachement de la firme au groupe Nuffield.

Illustrations

L'annonce de la nouvelle Magnette N
dans The MG Magazine de mai 1934
(URL)

The new Magnette "N" Type. A true Thoroughbred - perfected by successful racing experience
Source : Historical and pictorial history of the M.G. sports car


Références spécifiques

Sites Web :

Article :

  • The MG Year - February - 1935, Enjoying MG, February 2004, pp. 46-47.
  • Green, M., N-type Special Bodies, Enjoying MG, December 2009, pp. 10-15

MG Modèles anciens
© JP Donnay 2003-2004-2005-2006
Mise à jour le 18/12/10