Malachite-Gold - Fiches des modèles M.G. anciens

1953-1956


Modèle : Magnette ZA 1954
Châssis KA-1774
Crédit photographique : M.G. Car Club - Z & Farina Magnette Register

Magnette ZA 1954 sans déflecteur aux vitres avant
La 7e construite - Châssis KA-507 (URL)
Magnette ZA 1955
Châssis KA-10263 (URL)
Tableau de bord en bois (2 sortes) d'un ZA (URL)
Sans ses chromes latéraux, difficile de distinguer la ZA de la ZB en vue avant. Ici, une ZA 1955 (URL)

Caractéristiques techniques

Moteur 4 cylindres Bloc d'origine Série "B" (Austin)
Cylindrée 1489 cc Carburateur(s) 2 S.U. 1" 1/4
Compresseur Non Puissance 60 bhp à 4600 t / min
Alésage / course 73 x 88,9 mm Taux de compression 7,15
Vitesses 4 synchro sur 2, 3, et 4 Rapports de boîte 1,00 / 1,374 / 2,214 / 3,64
Rapport de pont 4,875 Empattement 102" (2591 mm)
Suspension avant Indépendante, amortisseurs hydrauliques avec ressorts hélicoïdaux Freins av. / ar. Hydrauliques - 10"
Suspension arrière Ressorts semi-elliptiques, amortisseurs hydrauliques Voies av. / ar. 51" (1295 mm)
Fixation roues Boulonnées sur jantes acier Pneus 15 x 5,50
Longueur 169" (4290 mm) Lageur 61" (1550 mm)
Hauteur 58" (1473 mm) Poids 2500 lb (1134 kg)
N° Châssis 501 à 37100 Vitesse maximum 80 mph (128 km/h)

Production
Magnette ZA Saloon
12754

Commentaires

Position du modèle : Lorsqu'elle est présentée en 1953, la berline ZA qui doit succéder au modèle Y, a engendré bien des controverses chez les amateurs de M.G., toujours aussi conservateurs. C'est que la ligne, qui n'est pas sans rappeler la Lancia Aurelia, toute en courbes douces et due à Gerald PALMER, a déjà été vue sur la Wolseley 4/44, produite par le nouveau groupe BMC auquel appartiennent les deux marques. Ressortir le prestigieux nom de "Magnette" pour une berline bourgeoise rebaptisée M.G. était difficilement acceptable. Comble d'agacement, la nouvelle M.G. sport qui sort au même moment, la Midget TF, a un moteur moins puissant ! Pourtant, si la Wolseley 4/44 et la ZA partagent quelques éléments de carrosserie (moins qu'il n'y paraît à première vue), les deux voitures présentent de nombreuses différences. La ZA est la première BMC équipée du nouveau moteur "B" de 1,5 L de cylindrée, ce qui se traduit par de meilleures performances. C'est aussi la première M.G. à structure monocoque autoportante en acier, plus légère et plus rigide que la plupart de ses concurrentes. La direction à crémaillère et la suspension, indépendante à l'avant, avec des ressorts hélicoïdaux autour des amortisseurs hydrauliques, sont aussi très modernes. Enfin, la finition intérieure cuir et bois (deux essences différentes utilisées pour le seul tableau de bord) maintient le haut niveau de luxe de la lignée des berlines M.G.

Variantes : Durant les derniers mois de production, la ZA est équipée de deux carburateurs plus gros et la puissance du moteur ainsi que son taux de compression sont relevés. Ces caractéristiques préfigurent le modèle ZB qui succède à la ZA en 1957.
Signes distinctifs : D'épaisses moulures chromées, partant des pare-chocs, bordent les garde-boue avant et se prolongent à l'horizontal jusqu'au niveau des portières.
Compétition : Les succès des YB en rallyes au début des années 50, et la formation du groupe BMC en 1952, vont conduire au développement d'un département compétition à Abingdon, dont la direction est confiée à Marcus CHAMBERS. Une de ses premières activités est d'aligner 3 Magnette ZA au rallye de Monte-Carlo de 1955. Elles sont confiées aux 3 pilotes vainqueurs sur YB quelques années avant : Len SHAW et les frères HOLT. Pour l'occasion, on ré-utilise le nom des "Three Musketeers", célèbre avant guerre sur Magnette NE. Les voitures sont toujours identifées par des chevrons sur les ailes avant, comme les YB. Elles terminent le rallye mais sont très loin au classement. Elles sont engagées de nouveau dans le RAC de 1955 où G. HOLT termine 1er de classe (mais devancé au général par Pat MOSS sur MG TF 1500). Les 3 ZA sont encore engagées dans la 7e édition du célèbre rallye des Tulipes, avec Len SHAW, Geoff HOLT et Pat MOSS au volant. Mais elles connaissent des problèmes et ne se classent pas en ordre utile.
Une des 3 équipes de mousquetaires :
la ZA de G. Holt (à gauche)
en 1955 à Monte-Carlo.
Quelques Magnette sont encore au départ de plusieurs rallyes importants en 1956 et 1957 (Monte-Carlo, RAC, Tulipes, Genève...) où les seuls résultats intéressants sont obtenus dans la Coupe des Dames, avec Nancy MITCHELL. La puissance de la ZA est décidément insuffisante face à la concurrence, et la préparation n'est pas encore à la hauteur des grandes manifestations internationales. Durant la seconde moitié de 1956, CHAMBERS désigne le pilote John GOTT comme capitaine d'équipe sur le terrain et met tous les efforts sur la nouvelle MGA.
Remarques : Les deux phares anti-brouillard avant faisaient partie de l'équipement standard.


Illustrations

MG Z dessinée par Franquin. En livrée noire et
avec chauffeur, elle témoigne de la sévérité du
savant atomiste Sprtschk, et s'oppose, dans la
même case du dessin, à la Midget TA fumante
et un peu déglinguée des savants Black et Schwarz, amis du comte de Champignac.
Modèle ZA sans doute étant donné la date
de parution de l'album : "Le Voyageur du Mésozoïque", 1957, Dupuis.
Image extraite du tome 5 de l'édition
"Les Intégrales Dupuis", p. 79.
Magnette 1 1/2 Litre
Publicité américaine de mai 1954
En vignette, la Midget TF qui sortait au même moment
Source : M.G. Car Club - Z & Farina Magnette Register
MG Magnette ZA Sedan Essex Constabulary 1956. Source : Brooklin Models

Références spécifiques

Site Web :

Articles :


MG Modèles anciens
© JP Donnay 2003-2004-2005-2006
Mise à jour le 3/08/08