Malachite-Gold - Fiches des modèles M.G. anciens

1950-1953


Modèle : Midget TD Mark II 1951
L'écusson de radiateur de la TD est bien présent
Crédit photographique : Motorbase

TD Mark II 1953 - Bosse des carburateurs et
badge Mk II visibles sur capot moteur (URL)
Agrandissement du badge Mark II sur le côté gauche
du capot moteur (URL)
Vue 3/4 arrière d'une Midget TD Mark II 1951 (URL)
Midget TD Mark II 1952 (URL)

Caractéristiques techniques

Moteur 4 cylindres OHV 3 paliers Bloc d'origine XPAG TD/2
Cylindrée 1248 cc Carburateur(s) 2 S.U. 1" 1/2
Compresseur Non Puissance 57 - 60 bhp à 5500 t / min
Alésage / course 66,5 x 90 mm Taux de compression 8,60
Vitesses 4 Rapports de boîte 1,0 / 1,385 / 2,07 / 3,50
Rapport de pont 5,125 / 4,875 / 4,555 Empattement 94" (2388 mm)
Suspension avant Indépendante avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques + amortisseurs
à friction Andrex
Freins av. / ar. Hydrauliques - Tambours 9"
Suspension arrière Lames semi-elliptiques et amortisseurs hydrauliques + amortisseurs à friction Andrex Voies av. / ar. 47" 3/8 (1198 mm) /
50" (1270 mm)
Voies av. / ar. avec
roues à rayons

48" 3/16 (1203 mm) /
50" 13/16 (1291 mm)

Fixation roues Boulonnées sur disque acier
Fixation centrale et rayons en option (1953)
Pneus 15 x 5,50
Longueur 145" (3683 mm) Lageur 58,7" (1490 mm)
Hauteur 56" (1422 mm) Poids 2015 lb (914 kg)
N° Châssis   Vitesse maximum 85 mph (137 km/h)

Production
TD Mark II
1710
Production totale estimée
(tous modèles TD confondus)
29664

Commentaires

Position du modèle : La Mark II n'est rien d'autre qu'une Midget TD de base, à laquelle l'usine a modifié et ajouté quelques pièces et accessoires permettant une amélioration des performances (variable avec le temps). Les transformations portaient sur les soupapes, plus larges, les carburateurs, plus gros, une double pompe à essence et des amortisseurs complémentaires. L'ensemble donnait 5 à 10 bhp supplémentaires à la TD. Ce qu'il faut noter, c'est que l'ensemble des accessoires additionnels et l'amélioration de performances qui en résulte, sont disponibles pour le particulier qui souhaite transformer son modèle TF normal. Un manuel de préparation est d'ailleurs édité à cet effet. La production de la TD Mk II et celle des accessoires en kit sont donc parallèles à la production de la TD de série. Par conséquent, la Mk II ne constitue pas le modèle successeur de la TD originale, mais seulement une variante contemporaine. Dans la pratique, la plupart des transformations de TD en TD Mk II ont d'ailleurs été réalisées par des particuliers ou des préparateurs indépendants.
Signes distinctifs : L'usage de plus gros carburateurs se traduit par un renflement du côté droit du capot moteur, à l'endroit des carburateurs. Deux badges "Mark II" étaient en outre appliqués sur les côtés de ce capot. Pour le reste, la Mark II a suivi les évolutions de la TD de base.
Compétition : Le kit de compétition de la Mk II a été développé pour répondre à la demande des pilotes privés américains, déjà fervents amateurs de "gonflages" en tout genre sur les TC et TD. On note que la rentrée en compétition officielle de M.G. au début des années 50, passe par l'installation du moteur amélioré de la TD Mark II (66 bhp) dans des berlines YB, qui vont d'ailleurs connaître plusieurs beaux succès en rallyes.
Richard L. Scott pilote amateur américain
de Midget TC, TD et TD Mk II au début des années 50
Remarques : Le modèle TD Mark II est parfois identifié comme Midget TD3 ou TDC. Parmi les célébrités qui possédaient une M.G., Roger Moore aurait été l'heureux propriétaire d'une Midget TD Mark II en 1953.

Illustration

Publicité illustrant les principales améliorations apportées au modèle Mk II par rapport à la TD de base
En haut : amortisseurs à friction Andrex; 2 pompes à essence ;
En bas : 2 carburateurs SU 1" 1/2 ; 8 soupapes plus larges
Source : The Original TD Midget

Références spécifiques

Sites Web :


MG Modèles anciens
© JP Donnay 2003-2004-2005-2006-2007
Mise à jour le 11/11/07